Rechercher dans ce blog

vendredi 17 mars 2017

Keleana, tome 3, Sara J.Maas

Synopsis du premier tome :
"Au royaume d'Adarlan, seule la secte des Assassins ose encore s'opposer au pouvoir du roi.
Keleana, la plus célèbre assassineuse du pays, a été condamnée aux travaux forcés.
Pour gagner sa liberté, elle doit combattre dans un tournoi à mort dont l'unique survivant devra servir le roi pendant quatre années.
Mais les concurrents, l'un après l'autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d'obscures forces magiques ressurgissent dans la cité royale et la jeune fille, pour sauver sa peau, devra trouver des alliés à la cour même du roi.
Et jouer de toutes les armes dont elle dispose.
Son entraîneur, le capitaine Chaol, et le prince Dorian qui l'a prise sous son aile sont-ils dignes de confiance ?
En tout cas ils ne sont pas insensibles à ses charmes..."

Editeur : La Martinière jeunesse
Nombre de pages : 424
Mots-clés représentants le livre : fae, Fantasy, batailles, royaumes, entraînements
Public : 15 ans

Mon avis :
J'ai été assez déçue par ce tome, notamment avec l'histoire, surtout à cause du fait que je ne connaîtrais jamais la suite puisque La Marinière a officialisé le fait que les autres tomes ne seront par traduits. Ce qui a engendré inévitablement à un recul que je me suis mit avec l'histoire. C'est-à-dire qu'à chaque fois qu'il se passait quelque chose qui allait forcément évoluer dans les prochains tomes, je me disais "Pffff, de toute façon je ne conspirais jamais la suite" alors oui, dans un sens, ça m'a complètement gâché ma lecture.
J'ai également moins aimé ce troisième tome, parce qu'il y a très peu de romance, là où elle était parfaitement bien dosée dans les deux tomes précédents et les personnages que j'adore sont séparés les uns des autres et clairement ça m'a soûlé.
De plus, il ne se passe sincèrement pas grand-chose au long de la lecture, c'est d'un calme plat et je me suis vraiment ennuyée à certains moments, sauf à la fin, où là je retrouve ce pour quoi j'ai adoré les premiers tomes, c'est l'hécatombe et c'est bien embêtant...
Néanmoins on apprend pleins de choses sur le passé de Keleana, notamment sur son enfance et en soit, du coup, comment elle est arrivée là où elle en est aujourd'hui.
 De nouveaux personnages font leur entrée dans ce tome (cela rejoint ma déception parce qu'en fait, je ne verrais pas l'évolution de ces personnages et je pense vraiment qu'il y en aura, vu la position dans laquelle certains d'entre eux sont à la fin de ce tome). Il y a d'abord Rowan, que j'ai bien aimé mais mon "affection" pour lui est monté crescendo, au début j'avais un peu de mal avec lui parce que c'est un personnage qui est très rude puis petit à petit, en apprenant à le connaître avec Keleana j'ai aussi appris à beaucoup l'aimé et surtout à la fin. On découvre également Manon, mais je n'ai pas du tout réussi à la percer à jour et elle m'a énormément perturbée. On voit également pour la première fois Aedion, j'ai ressentis la même chose avec lui qu'avec Rowan, au fur et à mesure de la lecture, on découvre des choses sur lui et du coup j'ai finis par vraiment bien l'apprécier.
La saga mérite d'être lue parce qu'elle est vraiment sympa, maintenant il n'y aura jamais de suite et vu comment ça se termine sur énormément de questionnements, c'est bien dommage.

Ma note : 16/20

mardi 14 mars 2017

Le secret de l'inventeur, tome 1, Andrea Cremer

Synopsis :
"Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique...        

Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace... 

Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats d'acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !" 

Editeur : Lumen
Nombre de pages : 407
Mots-clés représentants le livre : steampunk, résistance, secrets, romance, XIXème siècle
Public : 14 ans

Mon avis :
Pour celles et ceux d'entre vous qui ne savent pas ce qu'est le style steampunk j'ai trouvé une définition assez simple et qui expliquer très bien de quoi il s'agit : il s'agit d'un sous genre de la science-fiction. Il implique un cadre narratif où la vapeur est encore largement utilisée, généralement pendant l'ère victorienne en Grande-Bretagne et qui incorpore des éléments de la science-fiction. Il est caractérisé par des innovations futuristes qui auraient pu être imaginée par des contemporains de l'époque victorienne (comme Jules Verne).

Nous sommes au début du XIXème siècle et nous suivons Charlotte qui a 16 ans et qui vit cachée dans une communauté d'enfants dont son frère, Ashley, est le chef. Comme vous pouvez vous en douter elle va être obligée de partir en mission car elle fait partie de la Résistance contre l'Empire britannique et s'en va pour connaître le secret du jeune garçon (Grave) qu'elle a secouru et qui ne se souviens de rien. Elle va partir en mission avec Ashley, Jack (qui se rapproche le plus d'un meilleur ami pour Ashley), Meg (qui celle que Charlotte considère comme sa meilleure amie) et Grave.

C'est une histoire très riche et l'auteure nous donne énormément d'informations, ce qui, au début, peut faire un peu peur mais finalement on s'y retrouve très vite.

Charlotte est une jeune fille avec un très fort caractère et qui ne se laisse pas faire. Même si ses choix m'ont quelques fois énervé et où j'avais envie de rentrer dans le livre pour lui taper les mains et lui dire de changer fissa de choix. En fait elle a beaucoup trop de fierté (ce n'est pas plus mal pour une fois qu'une héroïne est comme ça je vais pas me plaindre).

J'ai beaucoup apprécié Jack, qui est un jeune homme pleins de secrets et à certaines révélations je n'étais pas prête et notamment une fois où je me suis dit "Mais noooooon ?!" et jusqu'aux révélations, je sentais qu'il allait me tomber dessus et ça n'a pas manqué, hélas...

Ma note : 18/20

Calendar girl, mars, Audrey Carlan

Synopsis :
"Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien."

Editeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 155
Mots-clés représentants le livre : Chicago, escort girl, homosexualité, italiens
Public : 16 ans

Mon avis :

Me voilà de retour pour le rendez-vous mensuel avec Mia.

Déjà pour celles et ceux d'entre vous qui veulent abandonner après avoir été déçus de février, je vous demande de vous accrocher et de lire ce tome !

Dans ce troisième tome les scènes érotiques sont beaucoup moins présentes et l'histoire est plus originale que les précédents tomes.

Et ce qui est génial c'est que l'on retrouve Wes, encore une fois, j'espère vraiment que l'auteure va bien nous montrer l'évolution (s'il y en a) de leur relation et j'espère qu'ils formeront un couple après l'année d'escorting de Mia.

Ce que je trouve bien dans les Calendar girl c'est que Mia en apprend à chaque fois un peu plus sur elle. Mais dans ce tome c'est elle qui vient en aide à son client, Anthony Fasano, PDG d'une grande chaîne de restaurants italiens qui ont un énorme succès dans les Etats-Unis. Celui-ci à un gros problème (qui n'en n'est pas vraiment un selon moi mais qui pour lui pose problème au vu de qui il est) et Mia va être d'excellent conseil et l'aider à se rendre compte de ce qui est vraiment important.

J'ai aussi bien aimé avoir quelques chapitres sur son retour chez elle à Las Vegas pour voir Gin (sa meilleure amie), Maddy (sa soeur) et leur père qui est dans le coma.

Ce tome est surtout centré sur Tony plutôt que sur Mia, ce qui n'est pas plus mal entre nous, puisque ce serait vraiment répétitif. 

J'aime aussi beaucoup le faire que le personnage de Mia évolue au fur et à mesure des tomes. Effectivement au début j'avais beaucoup de mal à la supporter puisque je la trouvais vraiment superficielle.

Encore une fois je n'ai qu'une chose à dire : vivement avril !

Ma note : 17/20




lundi 13 mars 2017

Chroniques de Zombieland, tome 3, Gena Showalter

Synopsis du premier tome :
"Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies."

Editeur : Mosaïc
Nombre de pages : 388
Mots-clés représentants le livre : zombies, romance, amitié, guerre, action
Public : 14 ans

Mon avis :
Et voilà, deuxième coup de coeur de l'année pour ce troisième et avant dernier opus (me semble-t-il).

Comme j'ai été contente de retrouver Ali, Cole et toute leur bande. Sincèrement, j'aime Cole d'amour, il est en troisième position de mes bookboyfriends après Jamie (Outlander) et Daemon (Lux). 

Etant donné qu'il s'agit d'une suite, je ne vais pas trop vous en dire pour éviter les spoiler, mais honnêtement, comment ça se fait que vous n'avez pas encore lu les tomes précédents ? Qu'attendez-vous ?!

J'aime l'évolution d'Ali entre le premier tome et celui-ci. Elle s'est transformée et est passée de petite fille fragile à jeune fille dangereuse et pleine de ressources.

J'aime l'évolution de la romance qui a connue pleins d'obstacles mais l'amour est passé au-dessus de tout cela. Et c'est beau...

Nos amis sont en guerre, et comme dans toutes les guerres, il va y avoir de nombreux morts et je peux vous assurer que j'ai pleuré comme une madeleine ( notamment dans le métro) au cours de cette lecture qui m'a littéralement transportée. 

Je ne sais pas pour vous, mais moi ce que j'aime dans un livre, c'est m'identifier aux personnage principal, au point de ressentir tous ce qu'il ressent et qu'à chaque fois que je me replonge dans le livre que je sois immédiatement happée par l'histoire. Il se trouve que c'est exactement ce qu'il s'est passé avec ce livre, j'ai été submergée par les émotions, que celles-ci soient positives ou négatives. C'est pour ça que ce tome a été un coup de foudre et il me tarde de plonger dans le prochain tome, qui sera, je pense, remplit d'action tout comme ce tome-ci. 

Ma note : 20/20