Rechercher dans ce blog

vendredi 28 juillet 2017

Anges d'Apocalypses, tome 1 : Le Tourment des Aurores de Stéphane Soutoul

Synopsis :
"Deux corps pour une seule âme, impossible selon vous ?          C'est pourtant le fardeau que j'endure, suite à la malédiction lancé par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie !  
Le jour je suis Samantha, Sam pour les intimes, une lycéenne ordinaire et anonyme parmi les autres filles de mon âge. À la nuit tombée, je réintègre ma véritable identité et l'enveloppe immortelle qui l'accompagne. Je redeviens alors Syldia, l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse connu sous le nom de Famine. Qui eut cru que moi et mes trois sœurs finirions par nous ranger ? Mieux, qu'une ex-meurtrière en proie à une perpétuelle soif de sang choisirait comme boulot celui de garde du corps ? 
Un travail dangereux, soit dit en passant. La puissante cour des sorciers de Toronto a loué mes services pour assurer la sécurité de son Lord. Certains de leurs dissidents et des vampires semblent s'être mis en tête de le supprimer, un assassinat qui déterrerait la hache de guerre entre les deux factions rivales. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain n'a rien trouvé de mieux que s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant mais véritable source à problèmes….      
Je vous le dit : pas facile de gérer deux existences à la fois !"

Editeur : Rebelle
Nombre de pages : 425
Mots-clés représentants le livre : Bit-lit, sorciers, vampires, changement de corps, protection
Public : 14 ans

Mon avis :
Voilà encore un roman que je n'ai pas aimé... Il m'a parut interminable avec tout de même des aspects positifs et certains points pour lesquels j'aimerais connaître l'évolution dans la suite de la saga.

Je vais commencer parce qu'il m'a le moins plu dans ce roman. C'est un premier tome, du coup l'histoire se met en place, mais c'est un monde très complexe qu'a inventé Stéphane Soutoul. Il faut donc du temps, beaucoup de temps pour l'introduire. J'ai eu le sentiment que certains chapitres ne servaient à rien, qu'il ne se passait pas grand chose.

J'ai également trouvé qu'à certains moments les chapitres étaient mal répartis. Nous suivons Syldia et Samantha, mais en fait les deux ont la même âme, la nuit Syldia est Syldia et le jour elle est Samantha, une humaine banale qui ne côtoie que le banal...enfin pas tout à fait... Et parfois il y a trois chapitres de l'une et un chapitre seulement de l'autre, du coup, au début, on ne voyait presque pas Samantha ou alors seulement pour quelques pages. En fait je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages...

Ce qui m'a énormément manqué - et si vous me suivez depuis un moment vous n'allez pas être étonné - c'est de la romance et Dieu seul sait si l'auteur pouvait en introduire une (voire même deux). C'est d'ailleurs ce point que j'aimerais voir évoluer dans les prochains tomes, mais sans grande conviction. Voilà pour ce qui est des points "négatifs".

Pour ce qui est des points que j'ai bien aimé, je dirais d'abord que l'histoire est originale, c'est indéniable. C'est la première fois que je voyais cet aspect d'une âme pour deux corps.

Il y a, de plus, une surprise de taille à la fin, un sacré retournement de situation auquel on peut ne pas s'attendre. En ce qui me concerne, l'auteur m'a prise dans ses filets.

A voir pour la suite de la saga. J'espère être moins déçue.

Ma note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire