Rechercher dans ce blog

lundi 14 août 2017

Twisted Love, tome 1 : Sous influence de A. Meredith Walters

Synopsis :
"Aubrey ne s’est jamais remise de la mort de sa sœur. Des années après le drame, elle reste persuadée qu’elle aurait pu faire quelque chose pour éviter l’overdose qui lui a coûté la vie. En quête de rédemption, Aubrey étudie les mécanismes de l’addiction et anime un groupe de parole dans l’espoir de venir en aide à des jeunes et de leur épargner le sort qu’a connu sa sœur. C’est là qu’elle rencontre Maxx, un bad boy au passé sombre, drogué et dealer. Il incarne son pire cauchemar, mais elle se sent irrésistiblement attirée par lui…"

Editeur : Milady
Nombre de pages : 415
Mots-clés représentants le livre : drogue, dépendance, université, romance
Public* : 16 ans

dimanche 13 août 2017

La Cité Secrète de C.J Daugherty et Carina Rozenfeld

Synopsis du premier tome :

"Taylor Montclair est une fille tout ce qu'il y a de plus normal, habitant Woodbury, petite bourgade anglaise endormie. Sacha Winters, jeune homme ténébreux, vit, lui, à Paris, la Ville Lumière. Alors que Taylor ne rêve que d'intégrer la prestigieuse université d'Oxford, Sacha ne s'intéresse nullement aux études. Et pour cause : il sait qu'il va mourir le jour de ses dix-huit ans, dans exactement huit semaines. Et la mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser, entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l'humanité.

Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Mais aucun des deux ne le sait. Sans doute parce qu'ils ne se sont jamais rencontrés, séparés qu'ils sont par des centaines de kilomètres et la Manche...
Des puissances maléfiques sont prêtes à tout pour que leurs routes ne se croisent jamais.
Ils ont huit semaines pour se trouver et résoudre une énigme ancestrale aux enjeux titanesques."

Editeur : Robert Laffont
Nombre de pages : 426
Mots-clés représentants le livre : malédiction, pouvoirs, aventure, combat final
Public* : 12 ans

lundi 7 août 2017

Le Joyau de Amy Ewing

Synopsis :
"Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet-le lot 197, son nom officiel- va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers..."

Editeur : Robert Laffont
Nombre de pages : 452 
Mots-clés représentants le livre : dystopie, romance, mère porteuse, discrimination
Public* : 13 ans

samedi 5 août 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow City de Ransom Riggs

Synopsis du premier tome :
"Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître..."

Editeur : Bayard
Nombre de pages : 502
Mots-clés représentants le livre : pouvoirs, romance, course contre la montre, guerre
Public* : 13 ans

mercredi 2 août 2017

Calendar girl, août de Audrey Carlan

Synopsis :
"Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl... 

Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu'un qu'elle n'est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.


Cette fois, c'est au Texas que Mia se retrouve, auprès d'un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont il ce dernier n'a jamais entendu parler et qui répond au nom de... Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d'un groupe d'investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia...

Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu'un qu'elle n'est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. 

Elle va s'attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l'accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir... "

Editeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 157
Mots-clés représentants le livre : romance, famille, héritage, cliffhanger
Public* : Lecteurs moyens

mardi 1 août 2017

Le Livre de Perle de Timothée de Fombelle

Synopsis :
"Il vient d'un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus.
Son grand amour l'attend là-bas, il en est sûr. 
Pris au piège de notre histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour?"

Editeur : Gallimard
Nombre de pages : 297
Mots-clés représentants le livre : romance, guerre, conte, fée, monde féerique
Public* : 13 ans

Bilan du mois de juillet 2017


Durant ce mois de juin j'ai lu 7 romans (dont un coup de coeur). Si un roman vous intéresse, vous pouvez cliquer sur le titre pour voir la chronique :